historique


La WEC Internationale a toujours été une mission pionnière, annonçant Jésus par-delà les frontières culturelles, là où il est le moins connu.  

En 1913, Charles Studd, le joueur de cricket anglais qui avait déjà servi Christ en Chine et en Inde, a senti que Dieu l’appelait à fonder une nouvelle mission. Passionné de voir les Africains louer le Seigneur, cet homme de 53 ans à la santé précaire embarqua pour rejoindre le cœur de l’Afrique. Durant le voyage, Dieu lui dit que ce voyage ne serait pas seulement pour l’Afrique, mais pour le monde entier.

Dieu tint sa promesse. Il transforma la folle aventure d’un homme en une mission et un mouvement qui a touché des millions de vie. Avant la mort de Charles Studd, des équipes de missionnaires avaient rejoint la WEC pour travailler dans le centre et l’ouest de l’Afrique, en Amazonie, au Moyen-Orient, et dans la région de l’Himalaya. 

Chaque décade a apporté de nouveaux défis et opportunités pour l’Evangile. Durant ces vingt dernières années, la WEC s’est développée, à mesure que des hommes et des femmes entendaient l’appel de Dieu à porter l’Evangile aux peuples les moins atteints de la fenêtre 10/40.    



 

C'est en 1982 que l'association AEM-WEC (Action d'Évangélisation Mondiale) est créée. Elle constitue l'une des branches françaises de la WEC International.

 

En Août 2000 l'AEM-WEC achète une maison à Illzach, Alsace pour être la nouvelle base d'envoi pour mobiliser les francophones pour la mission mondiale. De là de nombreux candidats seront envoyés.



Priscilla Studd
Priscilla Studd

"Si Jésus-Christ est Dieu et s'il est mort pour moi, alors aucun sacrifice ne peut me paraître trop grand à son service."

Charles T. Studd

Charles T. Studd et Alfred Buxton
Charles T. Studd et Alfred Buxton